Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Safran engage avec le fonds Advent International des négociations exclusives pour lui vendre son activité de sécurité Safran I&S qui va se rapprocher d'Oberthur Technologies. Réunis, ces deux entités rassemblent 2,8 Md€ de chiffre d'affaires et 14 000 collaborateurs, un poids qui se rapproche de celui de Gemalto (3,1 Md€ et 14 000 personnes), candidat malheureux au rachat de Safran I&S.

C’est donc la proposition d’Advent International, propriétaire d'Oberthur Technologies, qui l’emporte, face à Gemalto (notamment) pour le rachat de Safran Identity & Security, la branche biométrie et sécurité - ex-Morpho - du groupe industriel Safran. Le fonds d’investissement acquiert Safran I&S pour 2,425 milliards d’euros. Il va le rapprocher d’Oberthur Technologies pour constituer un acteur mondial des technologies de l’identification.

La banque d’investissement publique Bpifrance prendra une participation dans la nouvelle entité dont le chiffre d’affaires combiné s’établit à 2,8 milliards d’euros. Safran I&S a généré 1,6 Md€ en 2015 et emploie 7 800 personnes dans plus de 50 pays. Quant à Oberthur Techonologies, présidé et dirigé par Didier Lamouche, il a réalisé un chiffre d’affaires de 1,157 Md€ en 2015, réunit 6 500 salariés et revendique des clients dans 140 pays. Sur les rangs du rachat de Safran I&S se trouvait aussi Gemalto, leader mondial de la carte à puce - coté sur Euronext Amsterdam et Paris - avec ses 3,1 milliards de chiffre d’affaires et ses 14 000 collaborateurs. Les deux groupes vont se retrouver face à face sur le marché.

L'identification biométrique de MorphoTrak au Nouveau Mexique

La décision de Safran de mettre en vente son activité I&S remonte à mai dernier. A l’époque, les représentants du personnel avaient alerté le président de la république et le Gouvernement sur les risques de voir bradées des technologies critiques « au plus offrant » avec « des impacts potentiellement négatifs sur l’emploi en France et en Europe ». Les candidats au rachat ont dû apporter des garanties sur l'emploi, la production en France et la préservation des intérêts français, soulignent nos confrères du Monde. Dans un communiqué, Philippe Petitcoin, directeur général de Safran, assure aujourd'hui que toutes les options ont été examinées avec l’objectif d’offrir de nouvelles perspectives de développement aux activités d’identité et de sécurité de Safran, ajoutant que ses technologies sont complémentaires aux activités d’Oberthur Technologies. La transaction avec Advent devrait intervenir courant 2017.

Il y a quelques jours, MorphoTrak, filiale de Safran I&S avait annoncé le déploiement opérationnel par la police d’Albuquerque, au Nouveau Mexique, de l’offre MorphoBIS de sa plateforme cloud pour mettre en œuvre un système automatisé d’identification biométrique.